FC Sion – Servette FC
Il L’A FAIT!

FC Sion – Servette FC

Le match que nous attendions tous il y a un peu plus de 3 mois dans le train en rentrant d’un déplacement énorme au Parc Saint Jacques aura donc finalement eu lieu hier. Affluence clairsemée, comme souvent dans le Valais, avec 800 spectateurs présents à Tourbillon. Soit bien moins que le contingent genevois à s’être rendu dans cette étable d’un autre siècle fin octobre 2019. Troisième partage des points contre la troupe de CC et premier but en Super League (enfin!) pour Timothé Cognat. Prochaines étapes : Lucerne (samedi) et YB (mardi) à la maison.

Les enseignements du match:

  • Une ambiance digne des plus grands FC Sion – Lausanne Sports à Tourbillon. Et une affluence qui rendrait jaloux le speaker de la Pontaise. Ces huis-clos partiels n’auront clairement pas le même impact sur toutes les formations du pays.
  • Le 442 de Geiger, avec la première association en pointe de Kyei et Kone qui n’aura pas fonctionné comme espéré. Tout n’aura cependant pas été jeter, loin de là. Mais commencer le match avec nos deux seuls attaquants disponibles aurait pu avoir des conséquences. Kone (quelle déviation sur le but!), qui aura joué l’intégralité du match et 60 minutes samedi contre Lugano, ne sera probablement pas titulaire face à Lucerne. Au profit d’un Kyei qui aura moins joué que notre ivoirien. Schalk, pas encore remis, est attendu avec impatience.
  • La grande forme de Jérémy Frick, qui aura dégoûté joueurs et supporters valaisans. Au point que deux de ces derniers auront entonné un « Ho hisse en%ulé » sur un dégagement aux 5m de notre dernier rempart. On l’a déjà dit : ambiance des grands soirs.
  • 3è match contre les *gens bizarres* valaisans cette saison, 3è match nul. 2-2 au score cumulé, avantage Servette avec nos deux buts marqués à l’extérieur. Et les deux fois devant le kop sédunois.
  • Il y avait en tout cas deux servettiens en tribune: Philippe Senderos et Michel Pont. Et ils auront donc fait moins de bruit que les deux valaisans qu’on aura entendu éructer des insanités à nos joueurs.

Servette – Lucerne

Prochain match samedi à la maison face au Lucerne de Fabio Celestini, défaits hier 2-0 à Lugano. Défaite qui nous assure de conserver notre quatrième place à l’issue du match à venir, 5 points nous séparant du club de la Swissporena. Des lucernois qui sont avec Thoune la seule équipe face à laquelle nous n’ayons pas encore perdu de points cette saison.

Match que nous disputerons sans notre Capitaine, suspendu et qui sera probablement remplacé par le jeune Nicolas Vouilloz. Auteur de sa première rentrée avec l’équipe pro, il risque fortement de débuter samedi, Michael Gonçalves étant blessé.

Autre suspendu, dans un secteur offensif qui souffre un peu depuis la reprise: Varol Tasar. Peu de solutions pour le remplacer, le club ne pouvant plus compter ni sur Park ni sur Wüthrich. Ricardo Alves vivra-t-il aussi sa première titularisation?

Une victoire nous permettrait de creuser l’écart avec nos poursuivants et de continuer à croire en une Europe qui, au vu des résultats de ces deux premières journées post-COVID, ne paraît toujours pas inaccessible.

TOUS AU BAR SAMEDI!

Laisser un commentaire