Interview VDT

Interview VDT

Interview avec le responsable réseaux sociaux de reimsvdt.com, principal site non-officiel des supporters rémois. Servette FC – Stade de Reims, J-2!

Peux-tu te présenter, pour commencer?

Supporter du Stade de Reims depuis plusieurs décennies. J’ai vu Carlos Bianchi jouer à Delaune, la DH, le retour en L1. En dehors des rouges & blancs, je regarde assez peu le foot.

Parle-nous un peu du site.

Initialement, en 1998, Reims VDT était une page sur le site officiel du Stade de Reims et le forum du club. En 2002, nous avons décidé de nous séparer du site officiel pour avoir une plus grande liberté de ton tout en gardant le forum. Depuis 5 ans, nous sommes également présents sur les réseaux sociaux (Twitter / Facebook / Instagram).

Vous êtes un club historique mais qui n’a pas connu la lumière depuis de longues années. Quelle place occupe aujourd’hui cette histoire, dans l’inconscient collectif, comme la majorité d’entre vous ne l’a pas vécue?

Il y a la transmission dans les familles, les amis… Le Stade de Reims n’est pas un club comme les autres. Notre maillot rouge à manches blanches est connu partout dans le monde. Cette histoire peut être pesante parfois, mais il faut savoir s’appuyer sur elle pour construire un présent radieux. Par exemple, il nous arrive de jouer des matches amicaux face au Real Madrid.

Parle-nous un peu de votre équipe, ses forces et faiblesses

En ce début de saison, notre gros point fort de la saison passée semble moins solide. À savoir la défense. On a perdu Disasi, Romao & Kamara. Il faut retrouver notre équilibre. D’autant que devant on semble être en difficulté pour trouver la bonne organisation offensive.

De quel joueur doit-on se méfier? 

Arber Zeneli peut être ce joueur… Je pense qu’il aura à cœur de se montrer en Coupe d’Europe.

Qui est la pépite de votre effectif?

El Bilal Touré. Il n’a que 18 ans, arrivé en janvier 2020 pour jouer en réserve, il s’est rapidement imposé comme le numéro 9 titulaire. On risque d’avoir du mal à le garder longtemps.

Quel est le chant emblématique des supporters rémois?

Le son de faire péter le bouchon de champagne 😛 ! On n’a pas vraiment de chant…

Que connais-tu du Servette, à part Grejohn Kyei ?

Aujourd’hui pas grand chose.Je garde surtout en mémoire la période des années 80 avec notamment un joueur que j’adorais: Karl-Heinz Rummenigge.

Qu’attendent les supporters rémois de cette Europa League? 

On va garder les pieds sur terre. Retrouver l’Europe, même avec des barrages, après avoir connu la DH, est une vraie source de satisfaction. On espère néanmoins atteindre les poules.

Qu’est-ce qu’on rate en ne pouvant pas faire le déplacement dans votre jolie ville?

Notre somptueuse cathédrale, des visites dans les caves de Champagne..

Qu’est-ce qu’on aurait dû consommer aux buvettes de Delaune où aux abords du stade si on avait pu faire le déplacement?

Rien d’extraordinaire… On est surtout réputé pour avoir un service très très long simplement pour une barquette de frites !

Qu’est-ce que tu regrettes de rater en ne pouvant pas venir chez nous?

Sentir le parfum de l’Europe… C’est une vraie frustration. Attendre ça depuis 1963.

Votre club vient de changer de logo. Ton avis et celui des supporters rémois en général?

Moche, sans saveur. On fait avec jusqu’au prochain changement. On supporte un club, pas un logo. Les joueurs passent, les présidents passent, les logos passent, et nous, nous sommes toujours là !

Le match que les supporters rémois attendant le plus de la saison

Reims – Sedan. Notre derby. Malheureusement, Sedan est tombé bien bas aujourd’hui.

Laisser un commentaire